Bon à savoir

  • Imprimer

 

Art. 15 OPAS Conseils en allaitement

Les conseils en allaitement (article 29, 2ème alinéa, lettre c, LAMal) sont à la charge

de l'assurance, lorsqu'ils sont prodigués par une sage-femme ou par une infirmière

ayant suivi une formation spéciale dans ce domaine (consultante en Lactation IBCLC).


Le remboursement se limite à trois séances. Cela reste donc le droit de chaque femme enceinte à faire valoir ces trois séances; celles-ci peuvent se partager entre la grossesse pour les cours de préparation à l'allaitement et deux consultations après l'accouchement.

 

Indications concernant les conseils en allaitement selon la LAMal

Valent à titre d‘indications pour les conseils en allaitement en particulier les complications suivantes pour lesquelles la LAMal reconnait nos compétences:

L’allaitement dans des conditions difficiles

  • en cas de maladie de la mère ou de l’enfant

  • si la mère ou l’enfant est handicapé(e)

  • en cas d’anomalies anatomiques du sein de la mère

  • L’allaitement en cas de naissances multiples

  • L’allaitement d’enfants nés prématurément

  • L’allaitement d’enfants ayant de la peine à téter

  • L’allaitement en cas de prise de poids insuffisante du nouveau-né

  • Les mères ayant une anamnèse négative en matière d’allaitement

  • En cas de danger d’allergie pour des nouveau-nés de parents souffrant d’atopie

  • En cas d’augmentation ou de réduction de la quantité du lait

Quand les difficultés sont là
Des crevasses qui persistent, des mastites à répétition, un bébé qui prend peu de poids ou qui refuse le sein sont autant de difficultés qui peuvent être surmontées avec les compétences d'une consultante en lactation.  Celle-ci prendra le temps de comprendre la situation, d'évaluer le problème et de suggérer les pistes les plus adaptées pour poursuivre l'allaitement de façon optimale pour la maman et le bébé.

 


Pour de plus amples information sur le sujet, voici quelques bons sites à consulter :