Mes prestations

  • Imprimer

Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers

Elle suit des cours de mathématiques. En 1838, sa famille s'installe en Angleterre. La misère des années 40 lui fait entrevoir sa vocation. Elle décide de s'investir dans le soin des malades, contre toute attente de sa famille. À cette époque-là, le soin des malades dans les hôpitaux était l'apanage des femmes pauvres et sans instruction, pour ne pas dire des ivrognesses et des femmes de vie.

Florence s'instruit par elle-même et devient une experte en soins infirmiers. Elle compile des statistiques et prouve que le taux de mortalité dans les hôpitaux de Londres est supérieur au taux de mortalité des gens malades mourant à domicile.

Florence fait sa marque dans les hôpitaux du front en remplaçant les vieilles cantinières par des femmes disciplinées et sobres.

En 1860, elle ouvre une école d'infirmières (Nightingale Training School).